Nos marches en 2018

Huy

Nous voilà partis pour «  l'ascension » du mur de Huy ! Montée à 19%. Georges, notre « local » nous montre une belle sente que nous gravissons avec entrain. C’est par une autre sente, entre champs et bois que nous arrivons à La Sarte : que d'eau, que de boue  ( ! ). Au bois du Bailli  nous descendons par une sente qui ressemble plutôt à un torrent. Après les Gottes et les Neuf Bonniers, nous traversons le Bois de Tihange avec le ru de Maurissart comme fil conducteur. C’est le GR576 que nous reconduit aux voitures.

À la Taverne O’Malley nous prenons le verre de l'amitié.


Faulx-les-Tombes

Il gèle et pour nous réchauffer, nous débutons cette belle balade par une belle grimpette dans une prairie. Sur son sommet, un artiste y a planté son œuvre, une sculpture de bois et de métal. Nous traversons un petit hameau et nous pénétrons  dans les bois de Gesves. Un beau sentier en forêt qui nous mène dans les rues de Stru. S’en suit un parcours dans les bois jusque Goyet et remontée assez solide pour redescendre sur Mozet. Par des prairies, nous revenons à Faulx-les-Tombes en suivant le GR. Nous allons boire le verre de l’amitié «Chez Bibi» à Faulx. Belle balade hivernale, froide, mais sans boue !



Barvaux en Condroz

Il fait tout blanc et pourtant, nous sommes nombreux à Barvaux en Condroz. Nous quittons le cimetière et longeons quelques petits étangs pour remonter doucement dans les bois. Nous redescendons par des prairies sur le hameau de Failon. À Bosseret nous rejoignons le GR 577. Nous marchons entre bois et prairies et pique-niquons au « Poteau ». Nous reprenons nos bâtons de pèlerin, nous passons par le Bois des Terres Rouges, le bois d’Avenne, bois d’Invie…. Petites montées et petites descentes alternent. Après de petits étangs, nous regagnons nos voitures. Nous terminons cette belle randonnée par le verre de l’amitié.


Thon-Samson

Nous quittons la vallée par de petites rues et montons vers le plateau. Nous voici dans les prairies et les bois par des sentiers  parfois ornés de profonds sillons. Il fait chaud, mais une petite pluie vient nous rafraichir ! À Strud, nous visitons l’église romane. Arrivés au château de Haltinne, l’exploitante de la ferme nous autorise à y pique-niquer. Nous repartons…par une bonne montée. Nous retrouvons Strud où nous empruntons un sentier fraîchement débroussaillé. Encore 10 km ! Par cette chaleur, Dominique nous invite à reprendre le chemin du matin. À Samson nous prenons le verre de l’amitié.
Merci à Nicole et Dominique pour cette agréable escapade.


Vielsalm

C’est par un temps agréable pour randonner que nous démarrons notre balade. Une bonne montée à travers le bois de Boanalfa nous mène dans le village de Goronne. Nous nous enfonçons dans la forêt pour très longtemps. Encore une montée et nous arrivons à Sur les Sarts, puis le Bois de Hodinfosse. Nous trouvons quelques troncs entourés de myrtilliers… pique-nique et cueillette. Nous poursuivons notre balade et nous parcourons la Fagne Adam. Voici le bois de Rôsister et le couvent des Sœurs Salésiennes de Don Bosco. Encore quelques petites côtes et puis c’est le retour par Rencheux à Vielsalm. Sur une terrasse nous dégustons bières et thés bien mérités.


Chiny

Il fait chaud, mais ce n’est plus la canicule. La passerelle qui enjambe la Semois à peine traversée, voilà notre première grimpette. Nous rejoignons le GR16 que nous empruntons pour un bon moment. Beau parcours dans le bois de Meussin. Nous regagnons les bords de Semois où nous pique-niquons. Nous reprenons notre balade le long de la Semois. Nous la quittons pour une bonne montée. Par les bois, nous arrivons aux ruines du château des Epioux. Un chemin herbu et sauvage nous ramène vers « Les Comtes de Chiny » où nous allons boire le verre de l’amitié. Beau parcours dans une région que nous aimons.


Nisramont

Les Sauvages ont rendez-vous au barrage de Nisramont pour une marche en partie autour du lac. Nous traversons le barrage et suivons la nouvelle variante du GR57. Par un beau sentier en corniche, nous arrivons au belvédère récemment restauré. Belle vue sur le lac. La descente s’avère bien difficile : un semblant de sentier en pente très raide, glissante, sans garde-fou. À la passerelle sur l’Ourthe Occidentale, nous abandonnons le GR. À Engreux, nous empruntons la branche orientale du GR57 pour rejoindre le barrage où nous prenons le verre de l’amitié sur une terrasse. Au total, « seulement » 16,3km, mais 735m de dénivelé sur parcours de montagnes russes.


Oud-Heverlee

Aux étangs de Zoet Water, le soleil et la nature aux couleurs d’automne invitent à la balade…. Les Sauvages sont présents en nombre. D’emblée, deux groupes se forment : les sportifs et les flâneurs. Petit parcours dans les bois avant une traversée de prairies. Nous voici sur les sentiers dans les bois de Meerdaal. Nous ne sommes pas les seuls à profiter de cette belle journée, nombreux sont les marcheurs et les cyclistes. Nous décidons d’un petit détour pour visiter la chapelle O.L.V. Van Steenbergen construite entre1621 et 1652. C’est par un sentier longeant les étangs que nous retrouvons nos voitures. Nous fêtons cette magnifique balade autour d’un verre.